Sylvie Rouleau

Sylvie est une passionnée des voyages depuis son tout jeune âge. Elle a visité pas moins de 60 pays au cours de sa vie, ce qui est plutôt remarquable pour son jeune âge ! Suivez-la sur Facebook et via SalonVacances.com pour lire ses récits d'aventures.

Destinations populaires

Escapade sur le territoire canadien : top 3 des plus belles villes du Canada

Voyage-Canada-Halifax

Les destinations dignes d’intérêt pour les prochaines vacances sont nombreuses. Les passionnés d’aventures et de découvertes auront effectivement un large éventail de choix parmi des pays et des îles étonnants. Le Canada est sans conteste en tête de liste des endroits à visiter absolument pour cette année 2019. Parmi les sites touristiques immanquables, les plus belles villes canadiennes feront de beaux objets de visite.

Escapade sur le territoire canadien : top 3 des plus belles villes du Canada

Les provinces canadiennes sont des écrins de trésors lorsqu’il s’agit de tourisme. Les vacanciers qui ont fait le choix de s’y rendre pour cette année 2019 ont tout intérêt à passer par la charmante ville d’Halifax en Nouvelle-Écosse. C’est notamment la capitale de cette dernière. Halifax est également considéré comme étant un des plus grands ports naturels au monde. Doté d’une animation urbaine de choix, Halifax possède entre autres des galeries d’art, des musées, ainsi que des théâtres sont l’escale rêvée lors d’un voyage au Canada pour les amateurs de sorties de jour ou de nuit.
Par ailleurs, d’impressionnants sites naturels attendent les voyageurs pour une expérience incomparable dans la fameuse nature canadienne. Ce sont entre autres : des jardins luxuriants, mais aussi des plages d’une beauté hors du commun. Enfin, des monuments historiques, et des bâtiments officiels viennent compléter le paysage exceptionnel d’Halifax.

Victoria en Colombie-Britannique

Les passionnés d’histoire ne se tromperont pas en séjournant dans la municipalité de Victoria, dans la province de la Colombie-Britannique. C’est effectivement une véritable perle dans le patrimoine historique local et même de tout le Canada. Cela est notamment dû au fait que c’est sans conteste l’une des plus vieilles cités de la province canadienne. En ce qui concerne les sites touristiques à ne pas manquer dans la ville de Victoria, les voyageurs ont sur leur liste : le Musée Royal de la Colombie-Britannique, le Parlement ou encore la galerie d’art du Greater Victoria. Pour ce qui est des loisirs incontournables à effectuer lors d’un passage dans la municipalité canadienne, il y a :
la plongée sous-marine pour observer la faune et la flore marines de Victoria,
faire des balades en hydravion,
goûter aux fameux fishs &chips,
effectuer une partie de golf.

Ottawa en Ontario

La capitale du Canada est la prochaine splendide municipalité à visiter. Ottawa, situé dans la province de l’Ontario a été fondée en 1826 et a d’abord porté le nom de Bytown. Actuellement, elle abrite quelques institutions fédérales comme les résidences de personnalités telles que le premier ministre et le Gouverneur général, ou encore le Parlement canadien. Un séjour dans la capitale canadienne sera une opportunité à saisir pour en connaître davantage sur cette superbe ville qu’est Ottawa. Les voyageurs pourront visiter :
le canal Rideau : long d’environ 200 km, c’est le plus vieux canal de l’Amérique du Nord et est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Le marché Byward : à proximité de la colline du Parlement, le marché en question est créé en 1826 et abrite des marchands de produits locaux.
Le parc Jacques-Cartier : qui est à visiter plus particulièrement en hiver durant laquelle des sculptures de neige sont à voir.
Le musée canadien de la nature : où des pièces historiques naturelles (squelettes de dinosaures, de mammifères marins…) sont à admirer.

Conseils

Comment bien préparer mes vacances

Comment bien préparer ses vacances

Travailler toute l’année peut être source de stress pour beaucoup de personnes. C’est la raison pour laquelle, les vacances sont des moyens propices pour s’évader et faire le plein d’énergie. Que vous soyez jeune, enfant ou adulte, les vacances sont des activités que vous devez planifier afin d’en tirer le meilleur. Comment vous y prendre et quelles sont les préparations nécessaires à faire pour profiter d’un bon séjour seul ou en famille ?

Choisir la destination de son voyage

L’une des premières étapes lors de la préparation de son voyage est de trouver le lieu de destination. Pour cela, vous avez certainement vos goûts et vos aspirations qui vous permettront de faire un excellent choix. Par exemple, vous pourrez choisir les îles ou la forêt, aller dans un endroit à l’autre bout du monde où vous pourrez vous évader. Sur internet, vous avez la possibilité de trouver de nombreuses destinations. Vous pourrez aussi vous rapprocher des agences de voyages et vous allez découvrir toutes les destinations qui pourraient vous intéresser. Vous pourrez procéder en faisant une longue liste parmi laquelle vous allez faire votre choix. En termes de vacances, rien ne pourra vous limiter si seulement vous voulez vous faire plaisir. Alors, c’est à vous de prendre les devants.

Choisir son hôtel

Ensuite, il est important de bien choisir son hôtel Laurentides selon ses besoins. L’emplacement, les chambres, les services et tout ce que l’établissement peut offrir. Il faut prendre le temps de naviguer sur le web pour trouver ce que nous désirons. Un grand choix nous est offert.

Choisir les activités à faire

Trouver une destination n’est pas suffisant, il faudra nécessairement prendre le temps de définir les activités à faire. Par exemple, lorsque vous vous rapprochez des agences de voyages, ils vous proposent une panoplie d’activités à faire en fonction de vos besoins. Mais aussi, vous pourrez planifier certaines visites et activités. Par exemple, pourquoi ne pas vous lancer dans le surf ou la natation si vous avez choisi une destination côtière ? Vous pourrez aussi visiter les lieux touristiques, les marchés, les monuments. Dans chaque destination, si vous prenez le temps de faire des recherches, vous trouverez d’importantes activités à faire. Alors que vous faites votre choix, vous devez aussi prendre le temps de mettre à jour vos documents de voyage comme le passeport, le carnet de santé et autres. Chaque destination a des exigences précises, donc c’est à vous de prendre en compte cela et de mieux vous préparer.

Préparer son budget

Le volet le plus important pour votre voyage, ce sont les finances. Quels que soient les bons plans que vous ayez, si vous n’avez pas les ressources financières qu’il faut, vous ne pourrez pas réaliser vos rêves de vacances. Alors, la première chose à faire, c’est de définir le budget de votre voyage. Dès que c’est défini, vous pourrez commencer par épargner pour cela quelques mois avant la date butoir. Cela vous permettra aussi d’éviter de voyager avec des dettes. Mais, s’il vous n’est pas possible d’épargner pour pouvoir le faire, vous pourrez demander l’aide de vos proches et ils pourront vous aider dans cette démarche. Il existe aussi des sites de crowdfunding que vous pourrez essayer. En outre, vous pourrez opter pour les crédits à faible taux.

Conseils

Prendre un taxi :quelles sont les règles à savoir ?

prendre-un-taxi

Désormais, prendre un taxi implique de respecter et de se conformer aux règles en vigueur qui régit le secteur. Mais en tant que client, il est aussi possible d’exiger un certain nombre de services, notamment sur la qualité. En ce qui concerne le conducteur, le métier de chauffeur de taxi est règlementé par une loi. Et les conditions de prise en charge, le choix du parcours ou encore la fixation du tarif sont clairement définis par cette loi. Si le gouvernement français a tenté d’améliorer le secteur du transport de personnes, et plus particulièrement les taxis, certaines idées souffrent encore de la vie dure. Mais quoi qu’il en soit, les règles sont claires et chacun doit s’y soumettre afin de créer une harmonie entre le client et le chauffeur, et entre les chauffeurs de taxi eux-mêmes. Si vous empruntez  alors un taxi essonne, vous devez respecter les mêmes règles dont voici un rappel des principales.

Les clients sont rois

Contrairement aux spéculations qui disent qu’il faut prendre le taxi Essonne en tête de file, les clients peuvent parfaitement monter dans le véhicule de leurs choix, selon la préfecture de la police des transports. Il s’agit, selon les informations, d’un simple usage qui a changé en habitude. Ainsi, pour ceux qui ne le connaissent pas, il est possible de choisir le véhicule que vous souhaitez, même la dernière de la file. Et puisqu’il faut subir les mécontentements des premiers chauffeurs, autant choisir le plus confortable. Par ailleurs, le chauffeur de taxi doit être à l’écoute du client, notamment si ce dernier souhaite indiquer un autre chemin pour arriver à sa destination. En effet, la loi stipule que le client a le droit d’indiquer un autre itinéraire que celui du chauffeur, à condition qu’il paye correctement la course. Et le chauffeur a l’obligation de s’y  conformer. Et si au cours du trajet, un client veut descendre de la voiture, il a tout à fait le droit de demander au chauffeur de s’arrêter. Il en est de même si le client veut faire monter une autre personne.

Le chauffeur peut refuser

Bien que le client soit roi, le chauffeur a également le droit de refuser quelques aspects, sous certaines conditions bien entendu. De manière générale, un chauffeur de taxi ne peut pas refuser une course, mais dans certains cas, c’est possible. En effet, si le client se place non loin d’un parking de taxi, ou s’il y a un autre taxi libre à proximité, le chauffeur est dans son droit de refuser la course. Aussi, si le client est ivre ou présente des risques de polluer ou d’abîmer le taxi, le chauffeur peut ne pas le prendre. De même, en cas de bagage trop volumineux ou trop lourd, ou aussi si le client emmène un animal avec lui. En outre, le chauffeur peut très bien refuser une course s’il est à la fin de son service, sauf si la destination se trouve à proximité de son garage. Concernant le nombre de personnes transportables, le chauffeur se doit de transporter le nombre d voyageurs autorisés par sa carte grise. Ainsi, il ne pourra pas refuser d’emmener 4 personnes, sauf si les sièges de son véhicule ne le permettent pas. Dans tous les cas, si vous cherchez un taxi qui respecte les normes en vigueur et qui propose des services à la hauteur de vos besoins, taxi essonne est à votre disposition.

La question de sécurité

En ce qui concerne la sécurité lors d’un trajet en taxi essonne, le port de ceinture est le plus courant. Pour le chauffeur, ce n’est pas une obligation, contrairement au client. En effet, chaque client doit obligatoirement mettre la ceinture de sécurité lorsqu’il circule en taxi. Le non-respect de cette loi est passible d’une amende de 135 euros avec une contravention de 4e classe.

Pour les enfants, la législation impose qu’une place leur soit attribuée en voiture, avec un dispositif de sécurité adapté. Mais en taxi, l’utilisation d’un siège auto ou d’un rehausseur n’est pas une obligation. Donc les parents peuvent placer leur enfant là où bon leur semble tant que cela assure leur sécurité.

La réservation

Tout client qui réserve un taxipar téléphone doit régler la course d’approche. En effet, suite à l’appel, le chauffeur enclenche alors son taximètre jusqu’à ce qu’il arrive à l’endroit où le client se trouve. Donc, une fois le client dans la voiture, un prix est déjà affiché sur le compteur et ce sera au compte du client. Ce prix peut être variable en fonction de la distance parcourue et de la durée du trajet du taxi. Ainsi, si vous réservez un taxi essonne, pensez déjà à prévoir un budget en plus de celui que vous prévoyez pour votre course.

Le prix de la course

Les taxis français disposent d’un compteur qui permet de calculer le prix d’une course. Alors, en fonction des kilomètres parcourus et de la durée du voyage, un prix différent s’affiche sur ce compteur. Ce dernier permet également d’afficher le forfait de prise en charge qui est fixé chaque année par arrêté ministériel. Sachez tout de même que le prix minimum d’une course est de 6,60 euros, suppléments inclus. Au-delà de ce cas précis, le prix n’est pas forfaitaire, donc si vous faites affaire à un taxi qui propose des services moyennant un forfait, il s’agit certainement d’un taxi clandestin.

Outre l’arrêté ministériel, chaque préfet peut également fixer les tarifs applicables dans son département, tout en tenant compte des plafonds de l’arrêté. 

Les suppléments

Outre la somme affichée par le compteur, il est aussi possible de payer un supplément lorsque vous voyagez en taxi. Le montant des suppléments est fixé par le préfet de police, et vous devrez le payer  pour plusieurs raisons. Entre autres, le transport d’un quatrième adulte, d’un animal ou d’un bagage encombrant. Aussi, si la course débute d’une gare, d’un aéroport ou d’un port. Si le taxi doit aussi retourner à vide, ou si la circulation requiert l’utilisation de matériel spécial tel les pneus d’hiver.

Pour les chauffeurs, ils devront fournir une note obligatoire à partir de 25 euros de courses. Outre les différents éléments qui doivent être présents dans la note, elle doit également comporter le nom du client et le lieu de départ et d’arrivée si celui-ci le demande. Cette note, valable pour une durée de deux ans, doit faire l’objet de deux exemplaires dont l’un pour le client et l’autre pour le prestataire. Au-dessous des 25 euros, la note n’est pas obligatoire, sauf si le client le demande.

Europe

Prendre un taxi en France comme un vrai Français, c’est possible !

se déplacer en France

De manière générale, prendre un taxi melun consiste à en appeler ou à réserver un, puis à monter pour aller à la destination souhaitée. Toutefois, dans certains pays, la France en l’occurrence, quelques règles de base sont à entreprendre pour prendre un taxi comme un vrai français. Il ne s’agit pas de grande règlementation officielle que vous devez obligatoirement suivre, mais plutôt de geste à réaliser pour prendre le taxi comme un vrai parisien, d’autant que si vous prenez un taxi parisien, c’est que vous êtes à Paris. Ainsi, pour vous donner un petit coup de pouce, retrouvez nos conseils dans cet article pour circuler en taxi en toute sérénité.

Un taxi français c’est quoi ?

Si dans certains endroits comme à New York ou Londres, les taxis sont immédiatement reconnaissables, par la couleur ou la voiture, en France, c’est le contraire. En effet, les taxis français sont nettement moins connus et reconnaissables, mais le fonctionnement reste cependant identique. Pour les identifier, il y a certaines petites choses à savoir. A New York, les taxis sont jaunes, et à Londres, ils sont noirs. En France, par contre, la couleur et la voiture ne sont des indications. Le seul signe distinctif qui permet de reconnaître un taxi français est le dispositif lumineux qui se situe sur le toit du véhicule avec l’enseigne taxi dessus. Aussi, il n’est pas facile de saisir un taxi au vol en France. Bien entendu, plusieurs personnes tentent toujours de héler un taxi dans les rues, mais souvent, cela n’aboutit à rien puisqu’il existe des bornes spéciales pour prendre un taxi. Ainsi, si vous souhaitez prendre un taxi melun, il faudra trouver la bonne borne ou faire une réservation pour éviter de héler dans les rues.

Combien coûte un trajet en taxi en France ?

En principe, les taxis français disposent d’un compteur qui tourne et qui permet de calculer le coût total d’une course. Alors, en fonction de la distance parcourue et de la durée du trajet, le montant peut légèrement ou largement varier. A titre indicatif, le tarif minimum est de 6, 40 euros pour une course dans la ville de Paris. Mais pour plus de détails, il faudra compter 2,60 euros de prise en charge, 1,05 euro par kilomètre parcouru ou 32 euros par heure si la circulation est compliquée. Dans ce sens, dans la plupart des grands axes de la capitale, les taxis et les bus possèdent une voie spécialement réservée, justement dans le but d’éviter les embouteillages et les complications de la circulation. Ainsi, les taxis peuvent rouler plus vite et plus librement, ce qui peut réduire les frais.

Comment trouver un taxi en France ?

Comme on l’a cité plus haut, il est tout  à fait possible de héler un taxi dans les rues françaises. Mais il s’agit d’un moyen plus ou moins difficile puisque les taxis ne s’arrêtent souvent que dans les bornes dédiées. Ainsi, la solution la plus rapide est d’aller dans les bonnes bornes pour trouver le bon taxi correspondant aux besoins. Par ailleurs, une autre manière plus efficace est aussi réserver un taxi quelques heures ou quelques jours avant l’utilité. Ainsi, vous aurez un taxi à votre disposition en temps réel et à l’endroit souhaité. D’autant que de nombreuses entreprises de taxi fonctionnent 24h/24h et 7j/7. Pour cela vous avez plusieurs choix, soit d’appeler sur le numéro de téléphone, soit de contacter sur le site internet de l’entreprise, soit d’utiliser une application. Dans tous les cas, vous pourrez contacter différentes entreprises comme les taxis G7, les taxis bleus, ou si vous habitez Melun, vous pouvez contacter taxi melun.

Quelles sont les règles de base pour prendre un taxi ?

Prendre un taxi en France est tout aussi simple que prendre un taxi dans d’autres pays. Seulement, il faudra être attentif à quelques détails pour ne pas s’induire en erreur. Ainsi, si vous décidez de héler un taxi dans les rues, vérifiez le voyant lumineux blanc ou vert du taxi. Si ce dernier est disponible, le voyant lumineux s’allume, et inversement. Cela vous permettra d’identifier quel taxi vous devrez interpeler. Ensuite, lorsque vous êtes dans un taxi, indiquez tout simplement votre destination au chauffeur et celui-ci vous y conduira, peu importe la distance. En effet, un chauffeur de taxi n’a généralement pas le droit de refuser un trajet, quelle que soit la destination du client. Alors, vous n’avez rien à craindre que votre destination soin à proximité ou loin du point de départ. Aussi, vous avez le droit d’informer le chauffeur si vous trouvez un chemin plus court et plus rapide pour arriver à votre destination. Les chauffeurs de taxi ont, en effet, tendance à prendre des détours pour augmenter le prix de la course. Pour le paiement, vous pourrez l’effectuer en liquide ou avec une carte de crédit si le taxi en est équipé, à la fin de la course. Et en plus du frais de la course, vous pourrez également payer un supplément pour un trajet nocturne, pour les bagages ou pour un passager en plus. Si vous prenez un taxi melun, les coutumes restent les mêmes, sauf que vous avez la possibilité de réserver votre taxi à l’avance pour gagner plus en confort et en praticité.

Quelques précautions à prendre

Si vous arrivez la première fois en France, notamment à Paris, évitez de prendre un taxi à la hâte. Vous pourrez vous faire arnaquer par les chauffeurs de taxi clandestins qui traînent près de la gare ou des aéroports. En effet, ces taxis vous proposent un prix qui défit largement la concurrence, mais leurs compteurs sont souvent trafiqués et le tarif de votre course pourrait rapidement grimper sans vous en ayez connaissance. Aussi, pour ne pas se faire avoir sur les prix, vous trouverez une affichette sur les vrais taxis, qui indique les normes tarifaires en vigueur. Sinon, réserver un taxi melun constitue une bonne solution pour éviter de s’encombrer avec les bagages et s’attarder à chercher un taxi libre. Puis, vous pourrez bénéficier d’un tarif très avantageux.

Conseils

Voyage scolaire : Les avantages des séjours linguistiques

Voyage scolaire Les avantages des séjours linguistiques 2

Le voyage scolaire a pour but de permettre aux participants de partir durant quelques jours dans un but pédagogique, pour apprendre des choses. Dans ce cadre, le séjour linguistique, grâce à son immersion dans un pays étranger, est très riche en apprentissage !

Un voyage scolaire qui permet de progresser rapidement

Vous dispensez des cours de langue à vos élèves plusieurs heures par semaine ? Cela leur permet d’en acquérir les bases peu à peu notamment en ce qui concerne les règles théoriques de grammaire, de syntaxe, d’orthographe… Un voyage scolaire dans un pays étranger est l’occasion de mettre toutes ses connaissances en pratique en les utilisant au quotidien. Elles sont utilisées dans un contexte plus ludique qui les rend moins rébarbatives, chacun apprend, s’autocorrige et fait des progrès rapides.

De plus, en étant baigné dans une langue étrangère lors d’un séjour linguistique, chaque enfant améliore sa compréhension orale de celle-ci qui constitue une étapeclé de celle-ci. L’apprentissage de la langue se fait alors plus facilement et les jeunes se sentent plus en confiance.

Une culture à découvrir

Chaque pays possède sa propre culture et ses coutumes. Que ce soit lors d’une colonie de vacances comme évoquée sur le blog Mon dandy ou d’un voyage scolaire, l’immersion dans un pays durant quelques jours permet de découvrir et comprendre une autre culture, de découvrir les habitudes des habitants. Cela impose de sortir de sa zone de confort pour assimiler les différences culturelles. Cela permet d’apprécier davantage la richesse d’une langue, de mieux saisir ses subtilités et ses variantes. En effet, elle est souvent déclinée différemment dans les différentes régions du pays ce qui donne lieu à d’autres accents, de nouveaux mots, de nouvelles expressions…

Mais le séjour linguistique va au-delà en permettant aux enfants de comprendre que pour s’ouvrir au monde, la maîtrise et la pratique d’une langue étrangère sont indispensables.

Élargir son cercle social

Lors d’un séjour classique dans un pays étranger, on découvre le pays, ses monuments, mais on rentre souvent frustré de ne pas avoir eu l’occasion d’échanger avec les habitants du pays où l’on s’est rendu.

Le voyage scolaire permet d’envisager son voyage sous un autre angle. En effet, parler une autre langue est le point de départ pour pouvoir discuter avec les habitants et faire des rencontres inoubliables qui resteront marquées pour toujours.

Une bonne maîtrise de la langue étrangère permet de faire tomber les barrières de la langue et d’aller plus loin que les simples salutations courtoises pour nouer de nouvelles relations. Cela est d’autant plus le cas si l’enfant réside dans une famille avec qui il va partager des moments exceptionnels.

De plus, lors de ce voyage scolaire, l’enfant se rend compte qu’il s’exprime de mieux en mieux dans cette langue étrangère et qu’il est compris des habitants, une situation qui est extrêmement gratifiante pour lui.

Se dépasser

Les cours de langue dans un établissement scolaire ne permettent pas à chacun de pouvoir s’exprimer autant qu’il le souhaite, le nombre d’élèves par classe étant élevé. On constate ainsi que certains élèves ont de bonnes bases à l’écrit mais peinent à s’en sortir à l’oral.

Le voyage scolaire dans un pays étranger permet de pratiquer cette langue de façon intensive et pousse les plus timorés à oser parler cette langue. C’est l’occasion de se surpasser et de constater que les autres apprécient l’effort fourni sans se focaliser sur les fautes commises. Cela encourage à fournir encore plus de travail pour une meilleure maîtrise d’une langue étrangère aussi bien à l’oral qu’à l’écrit.

Cela est très important pour l’avenir professionnel de l’enfant car il est aujourd’hui quasiment impossible de faire l’impasse sur la maîtrise de l’anglais, de l’allemand ou encore de l’espagnol. C’est un véritable plus sur un CV comme l’explique ce site.

Conseils

S’adresser à des professionnels pour organiser des voyages

www.salonvacances.com___S’adresser à des professionnels pour organiser des voyages

Les voyages sont des moyens de faire découvrir aux enfants et aux adolescents de nouveaux lieux et de leur permettre de s’amuser. Pourtant, on le sait tous, organiser un voyage n’est pas de tout repos. En passant par l’organisation logistique, la programmation, la gestion des finances et les contenus des voyages, il est plus judicieux de s’adresser à des professionnels de ce domaine qui assureront un séjour de qualité pour les jeunes gens.

Choisir Djuringa, la référence en voyage pour enfants et adolescents

Voyager pour découvrir, ou voyager pour se détendre, il faut toujours organiser. En effet, les voyages sont source d’émerveillement et de découverte dans la vie des enfants et des adolescents. Ce sont des moyens pour faire acquérir la solidarité, mais aussi le sens de l’autonomie et de la responsabilité. Colonies de vacances ou voyages scolaires, organiser un bon voyage n’est pas fait pour tout le monde. Il faut des compétences particulières, des connaissances et des contacts qu’il faut avoir pour mener à bien cette mission. La question de la qualité d’hébergement, l’alimentation, les transports et la préparation des formalités ne sont pas des étapes qui se font à la légère. C’est pour cela que consulter Internet pour rechercher des personnes compétentes est parfois important. Les avis donnés sont parfois significatifs, les avis Djuringa  sont témoins de leur compétence.

Pourquoi faire confiance à des professionnels ?

Les avis Djuringa sur internet sont nombreux pour rassurer ceux qui recherchent et une notation de quatre sur cinq étoiles suffiront peut-être à rassurer ceux qui sont exigeants. La sécurité tant physique que psychologique de l’enfant doit être assurée par l’organisateur des voyages. Il faut par exemple faire quelques tests pour vérifier si effectivement un enfant sait nager si le groupe projette de passer un moment près d’un lac. La préparation des repas des enfants par des professionnels dans des cas d’allergies et d’intolérance dont l’enfant pourrait être victime. Les conditions des endroits pour dormir, bien aéré et espacé. Ensuite, le nombre de moniteurs par groupe d’enfant pour éviter que ces derniers ne soient pas surveillés et risquent de s’exposer à des dangers. Et enfin, les buts d’un voyage c’est de découvrir des sites historiques, des merveilles de la nature, et profiter de nombreux divertissements.

Faire une bonne action en engageant Djuringa

Les avis Djuringa sont plus que convaincants si on se fie sur les retours reçus sur Internet.  Djuringa est une entreprise humaniste inscrite dans une démarche de développement durable et qui donne beaucoup d’importance à leur collaborateur. En plus des découvertes faites pendant les voyages dans les sites touristiques et historiques, on compte les sensibilisations à la lutte environnementale encore dans la démarche de développement durable pour donner une planète plus saine à notre descendance dans le futur. Les acteurs de Djuringa donnent une importance toute particulière à tout ce qui est aspect socioculturel du voyage. Outre les colonies de vacances, qui constituent la majeure partie de la renommée de Djuringa, ils organisent aussi des classes découvertes et des voyages scolaires pour les enfants. Mais en plus de tout cela, ils construisent aussi des parcs d’attractions.

Actualité

Faire du road-trip : vérifier sa voiture

street-918852_960_720

Vérifier sa voiture est obligatoire avant de faire du road-trip. En effet, la vérification de la voiture est essentielle pour assurer la sécurité de tous les passagers. Découvrez alors nos conseils pour vous aider à vérifier comme il se doit le véhicule avant le road-trip.

Le filtre à air de votre moteur est-il propre ?

Si votre filtre à air est sale, il peut être judicieux de le changer avant un voyage. Un filtre à air encrassé causera un manque de puissance. Cela sera visible lors du remorquage d’une remorque ou de la montée avec une charge complète. Si vous souhaitez le modifier vous-même, votre manuel du propriétaire contient les instructions. Changer un filtre à air dans le magasin coûte entre 30 et 59 dollars. Un long voyage à pleine charge, surtout dans une région montagneuse, sollicite beaucoup votre transmission. Si la vidange de votre liquide de transmission doit arriver bientôt, faites-le avant le voyage. De nos jours, de nombreuses voitures ne disposent pas de jauge de transmission, de sorte que le niveau de liquide de transmission ne peut être vérifié que dans l’atelier. Voici comment vérifier le liquide de transmission si votre voiture est munie d’une jauge. Après avoir conduit une voiture pour que le liquide de transmission se soit réchauffé, garez la voiture à un endroit à niveau. Réglez le frein à main. Avec la transmission en position de stationnement et le moteur au ralenti, tirez la jauge de fluide de transmission automatique. Notez que cette procédure est différente dans certaines Honda et d’autres voitures. Consultez votre manuel du propriétaire.

Vérifiez votre pneu de secours, votre cric et la clé à écrou

Vérifiez la pression de la roue de secours. S’il s’agit d’un pneu de taille normale (de la même taille que les autres pneus), la pression doit être la même que dans les autres pneus. S’il s’agit d’un petit pneu à usage temporaire, la pression appropriée est indiquée sur le flanc du pneu. Consultez le manuel du propriétaire pour les données exactes. Si votre voiture a un pneu de secours qui est fixé en dessous, assurez-vous qu’il peut être facilement enlevé. Le mécanisme pourrait être rouillé. Vérifiez si vous avez un cric en bon état et une clé à écrou. Naviguez sur http://pole-cartegrise.fr/ pour plus de conseils.

Préparez une trousse de premiers soins pour voiture

Vous pouvez acheter une variété de trousses de premiers soins de base et complètes dans votre pharmacie locale. Toutefois, si vous souhaitez créer le vôtre, vous pouvez adapter le contenu à vos besoins et à ceux de votre famille. Une trousse de premiers soins, conservée dans un sac ou un contenant imperméable refermable, devrait contenir :

·         Un manuel de secourisme facile à lire

·         Une sélection de bandes de pansements adhésives

·         Coton-tige en coton, pour nettoyer les plaies et les poser sur des pansements non adhésifs

·         Compresse les pansements pour aider à contrôler le saignement

·         Ruban adhésif non allergène et épingles

·         Tubes stériles de solution saline (au moins 10 ml) pour laver les plaies

·         Crème antiseptique

·         Pommades qui réduisent les démangeaisons et l’inflammation causées par les piqûres d’insectes

·         Solution d’hydrogel pour traiter les brûlures s’il n’y a pas d’eau fraîche disponible

·         Tampons d’alcool

·         Gants jetables, de préférence en latex et de tailles moyennes à grandes

·         Désinfectant pour les mains

·         Une serviette ou un paquet de mouchoirs.

Conseils

Séjourner à Madagascar : les différents types de logements

hotel-595587_960_720

Lorsqu’on décide de partir en vacances ou tout simplement pour un voyage d’affaires, la question du logement se pose toujours. En effet, surtout en haute saison, vous risquez de vous retrouver à la rue si vous ne réservez pas à l’avance. Des hôtels luxueux aux écolodges, les offres d’hébergement ne manquent pas sur la Grande île.

Des hôtels pour tous les goûts et tous les budgets

Les hôtels de luxe de Madagascar sont d’un confort comparable à ceux des hôtels aux Caraïbes ou en Europe. Un personnel aimable vous accueille avec le plus grand des sourires. Il est possible qu’ils offrent des prestations connexes comme un centre de relaxation et de remise en forme. Les restaurants vous présenteront des plats succulents de tous les pays.

Avec un hôtel de charme, le service ne rivalisera pas avec celui des palaces de luxe, néanmoins vous garderez toujours un bon souvenir de vos vacances. Ils sont souvent choisis pour leur architecture authentique, qui se confond parfaitement avec le milieu naturel qui les entoure et pour leur localisation en bord de mer ou proche des parcs naturels.

Et même avec un budget limité, vous pourrez toujours trouver des hôtels pas chers. Mais le tarif abordable ne signifie pas que vous devez dormir par terre en compagnie des rats et des cafards. Vous pourrez toujours poser des critères surtout en ce qui concerne l’hygiène et le confort. Il est possible de trouver des chambres bien spacieuses et propres avec une salle d’eau convenable. Dans tous les cas, vous bénéficierez d’un accueil satisfaisant de la part du gérant et de toute son équipe.

Loger chez l’habitant, une autre façon de se mélanger à la culture malagasy

Une autre alternative pour pouvoir profiter de vacances mémorables à petit prix. Si vous séjournez chez l’habitant, c’est que votre hôte sera ravi d’avoir des invités chez lui, vous pourrez compter sur lui pour en apprendre plus sur les us et coutumes locaux et petit plus, il pourra vous montrer les meilleurs coins de la région. Finis les longues attentes aux restos, vous pourrez participer à la cuisine et savoir exactement ce qui compose votre assiette. C’est un bon moyen de se mélanger à la culture malagasy tout en ayant l’impression de rester chez soi. Le tarif est généralement réduit de moitié par rapport aux hôtels.

Le lodge pour les amoureux de la nature

Madagascar a le privilège de posséder une nature unique au monde, un vrai petit bout de paradis. On y trouve ainsi plusieurs activités liées à la découverte de la faune et de la flore. Plus écologique que les hôtels de charme, optez pour une maison dans la nature telle que les écolodges. Structures consacrées spécialement pour le tourisme, elles préservent l’environnement. C’est dans ce principe que Nicolas Bigot a concrétisé son projet de vie le club Varatraza Wind Riders dans la baie de Sakalava au nord de Madagascar. Avec des constructions faites uniquement en bois et en palme ainsi qu’une école de wind et de kitesurf c’est une des meilleures destinations en ce qui concerne les écolodges à Madagascar, le dépaysement sera au rendez-vous.