Cigarette électronique en avion : quelle est la réglementation ?

A-t-on le droit d’avoir une cigarette électronique en avion ? Cette question est sur toutes les lèvres. Une loi a été votée par l’Assemblée Nationale en 2015, mais n’a pas encore fini son parcours parlementaire.

En attendant qu’elle soit définitivement adoptée, peut-on utiliser sa cigarette électronique dans les transports en commun ou dans un avion en plein vol ? Lisez cet article pour le savoir !

Non dans les bagages en soute, oui pour ceux en cabine

C’est le 15 juin 2015 que la décision est tombée. Elle émane de plus grand organisme en charge du transport aérien à travers le monde, l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Elle informe toutes les compagnies aériennes de l’interdiction du transport de l’e-cigarette dans la soute des avions. Cette mesure s’est imposée à la suite de nombreux accidents, et ce dans d’innombrables vols !

En effet, la batterie indispensable au vapotage cause des débuts d’incendie quand elle atteint un certain degré de surchauffe. Ce qui peut entraîner un embrasement général et la pire chose qui puisse arriver en vol : la catastrophe ! Cette décision est donc une mesure salutaire pour tous. Ce qui est clair, aucun crash aérien ne se produira en raison des accessoires de la tige électronique.

Rassurez-vous cependant ! Vous avez la possibilité de garder dans vos bagages à main tout le nécessaire pour vapoter à volonté. Le règlement autorise en effet les passagers à conserver en cabine leur arsenal ! La seule interdiction qu’il faut respecter à ce niveau, c’est d’éviter de charger la batterie.

L’OACI estime en effet qu’un incendie peut être maîtrisé plus facilement dans une cabine que dans la soute d’un avion. Vous ne voudriez pas gâcher vos vacances à cause d’un incendie tout de même ?

En conclusion : est-ce que vous pouvez vapoter à votre gré dès que vous êtes à bord ? 

Utiliser sa cigarette électronique en vol : agir en toute responsabilité

La réponse est non ! Certes, vous pouvez utiliser votre e-cigarette, mais vous devez le faire de façon responsable. Depuis 2000, il est interdit de fumer dans les avions, et tous les fumeurs le savent. Évitez donc de faire croire le contraire en vapotant avec ostentation. Au contraire, faites-le avec discrétion pour ne pas gêner.

Même si la loi ne vous l’impose pas, ce serait préférable de vérifier que cela ne dérange pas votre voisin si vous vapotez. On vous conseille de vous en abstenir, si vous remarquez la présence d’enfants autour de vous afin de ne pas les inciter à devenir trop tôt des fumeurs.

En outre, sachez que les compagnies aériennes ne sont pas liées par la décision de l’OACI. Elles peuvent adopter des mesures contraires, comme vous pouvez le constater sur le site de la compagnie RYANAIR. Il faut retenir en quelques mots qu’au cours du vol vous pouvez vapoter :

  • Si la compagnie empruntée vous y autorise
  • En ne faisant pas voir aux enfants des gestes qu’ils auront envie de copier
  • En veillant à ne pas déranger vos voisins de cabine.

Vous savez maintenant le comportement à avoir quand vous voudrez vapoter dans un avion. Et avant d’embarquer ?

On a le droit de vapoter en attendant le décollage ?

Encore une fois, c’est la compagnie aérienne qui décide ! Certaines d’entre elles comme Air France aménagent des espaces pour les fumeurs en général. Vous pouvez, si vous le voulez, trouver un coin pour vapoter en attendant l’appel à embarquer.

avion et cigarette électronique

Mais d’autres, à l’instar d’Air Caraïbes, sont formelles sur le sujet : « Les cigarettes électroniques ne sont pas autorisées, ni à l’aéroport ni en vol, nos clients ne sont pas autorisés à vapoter. », peut-on lire sur la page Facebook de la compagnie caribéenne.

Si vous ne pouvez pas vapoter à l’aéroport, ce n’est pas bien grave. Gardez simplement votre matériel et faites-vous plaisir à destination. Pour acquérir tous les accessoires, vous avez une grande liberté de choix en France. Vous pouvez opter pour un achat en magasin ou sur Internet.

Bien des choix d’enseigne s’offrent à vous. Ainsi, optez pour Digitalsmoker, ou Sonrisa-smile ou encore Evaps. Il y a également Altersmoke qui vous propose toutes les grandes marques.

En définitive, on peut utiliser la cigarette électronique dans un avion. Mais avant, vérifiez si la compagnie le permet. Seulement si elle l’autorise, vous pouvez vapoter en toute discrétion. Et surtout sans gêner les autres voyageurs !