Afrique

Que faire à Moramanga Madagascar?

micheline-moramanga

Longeant la RN2 à km de la capitale Antananarivo, Moramanga est une ville qui tient une place importante dans l’histoire de Madagascar. Bien que peu connue pour le tourisme, la ville offre de nombreuses possibilités.

Un petit tour au Musée de la Gendarmerie

musee-gendarmerie-moramanga

Lorsqu’on entend Moramanga, ce qui nous vient en tête en premier est la date du 29 mars  1947, cette date où des malagasy armés de courage ont revendiqué leur indépendance et ont attaqué les camps français. C’est pour se remémorer cette bataille pour la patrie que le Musée de la Gendarmerie a été bâti  en 1963. Unique en son genre, il retrace les armements dont les malagasy disposaient depuis 1880 ainsi qu’une collection de photographies témoignant de l’histoire du 19ème siècle à aujourd’hui. L’endroit compte  cinq principales sections dont la première présente l’artillerie lourde de l’époque de Radama jusqu’à aujourd’hui. La seconde retrace l’histoire de la Gendarmerie nationale tandis que les pièces à convictions récoltées au cours des affaires traitées par la brigade sont exposées dans la troisième section. Les mitrailleuses, fusils à rempart et autres armes rarissimes sont les pièces maitresses, dans la quatrième section. Tous les moyens de transports de Radama à aujourd’hui, quant à eux sont exposés dans la cinquième section. Pour ne pas oublier le fameux « Wagon Moramanga » : une reconstitution de la scène.

Un détour nature à Andasibe

Andasibe-Mantadia-red-bellied-lemurs-SS-700

Si vous visitez Moramanga, impossible de ne pas penser à faire un petit détour découverte Andasibe. Cette grande forêt qui orne la RN2 renferme une faune et une flore unique avec ses différentes variétés de fleurs et notamment de lémuriens. Parmi les personnages phares de ce parc : les Indri Indri, une variété de lémuriens qui s’est vu consacré une réserve entière. Cet animal impressionne par sa taille mais aussi par ses manières, ce sont d’ailleurs des lève-tôt qui réveillent les touristes qui se reposent dans les hôtels environnants. En effet, quelques 800 individus sont répertoriés dans cette réserve, que l’on peut bien sûr voir au  cours d’un circuit spécial indri indri. Les espèces endémiques d’orchidées ne peuvent que valoriser davantage l’endroit. Amateurs de sensations ? Des circuits en hauteur sont proposées ou pourquoi pas un  petit tour en canoë pour mieux apprécier le paysage. Une aire de camping placée à l’entrée du parc permet d’apprécier une nuit à la bonne étoile au milieu de toute cette faune et flore.

Le festival Betatoato

festival-betatoato-moramanga-madagascar

Un festival qui n’est toutefois pas très connu à Madagascar, mais qui existe bel et bien  dans la région des Bezanozano. Cet événement organisé par l’Office du Tourisme  se tient à Moramanga et finit par sillonner toute la  région tous les ans. Loin d’être un événement quelconque, celui-ci est parrainé par le Ministre des Arts et Culture. S’étendant sur plusieurs jours, son objectif principal est de mettre en avant les cultures ainsi que le potentiel touristique de cette région dont. Visite du Parc national d’Andasibe, de musées, carnaval, randonnées, spectacles musicaux, différents concours, tels sont les activités phares de ce festival. Des conférences débats sur les cultures régionales ainsi que les différents moyens de booster le tourisme figurent aussi au programme.

Troy Guilmette
Grand voyageur et amateur d'écriture, Troy contibue au Magazine Salon Vacances depuis le tout début. Il voyage en moyenne 6 mois par année pour découvrir le monde et partager ses expériences avec ses lecteurs,